19 filles et femmes reçoivent le prix d’excellence à Gamal

Actualite

Date de Publication: 31/03/2017

Le service genre et équité du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décerné mercredi 29 mars 2016 à l’université gamal Abdel Nasser de Conakry, le prix d’excellence à 19 filles et femmes composées d’étudiantes et enseignantes. Cette action vise à encourager la junte féminine dans les domaines de la science des technologies, l’ingénierie et les mathématiques. Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye yéro Baldé, et son homologue de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance Sanaba Kaba ont procédé à cette remise.

Le prix d’excellence service genre et équité du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique est en sa deuxième édition. C’est un rendez-vous pour féliciter et encourager tous les services genres et équité. Lors de cette remise, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye yéro Baldé, s’est réjouit de l’enthousiasme et de l’émulation que ce prix a suscité. Il s’est exprimé en ces termes : « je me réjouit de  l’enthousiasme et de l’émulation suscité par ce prix. Lors de la première remise, le constat général est qu’il existe un très grand écart entre les hommes et les femmes dans tous les domaines mais plus particulièrement dans les sciences et les technologies. C’est pour ces raisons que notre ministère a jugé nécessaire, à travers son service genre et équité d’initier ce prix d’excellence pour les filles et les femmes dans tous les domaines mais particulièrement dans les sciences des technologies, l’ingénierie, mathématique, peut-être la physique et la biologie» affirme t-il.
Quant à Sanaba Kaba, ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, elle a décliné la disponibilité de son département pour œuvrer dans la promotion de la femme ainsi qu’à son autonomisation. Pour ce faire, elle a affirmé que chacun doit jouer sa partition.« cette partition, les enseignantes, donnez les meilleurs cours, les étudiantes, apprenez comme il le faut pour compétir contre les hommes et les mettre de coté» dit-elle.
C’était de la satisfaction chez les dix neuf filles et femmes après avoir reçu ce prix d’excellence du service genre et équité du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Mamadou Asmaou Bah est l’une des récipiendaires, elle nous confie : « je suis fière d’être parmi les lauréates. Cela me donne le courage et me met en confiance de savoir que les efforts que j’ai fourni au préalable ont porté leur fruit, ce qui veut dire que je peux faire plus que ça» s’exprime-t-elle au micro de notre reporter.
Pour la pérennisation d’une telle récompense chez les filles et femmes guinéennes, l’implication de tous et de chacun est plus que jamais nécessaire. 

La Redaction