Les premières pluies font un mort et des dégâts importants à Conakry !

Actualite

Date de Publication: 31/03/2017

Dans la nuit de jeudi 30 mars 2017, la capitale guinéenne a de manière inhabituelle enregistrée sa première pluie de 2017. Les eaux de cette forte pluie qui s’est abattue sur Conakry et dans des préfectures environnantes ont été à la base d’une perte en vie humaine, ainsi que des dégâts matériels importants.

En effet, les habitants des différents quartiers de Conakry avaient du mal ce matin à se frayer des chemins pour rejoindre le centre-ville de Kaloum. Les eaux de ruissellement ont transporté les ordures qui couvrent les caniveaux pour les déverser sur la chaussée bloquant carrément certains passages. À constater notre reporter à la Belle Vue (Léngué Bounyi) et au niveau du marché Avaria à Madina.

Cependant, un corps sans vie emporté par les eaux a été retrouvé à Kobayah-Bafonds, dans la commune de Ratoma. Le cadavre de Madame Mamadou Hawa Diallo, âgé de 27 ans et mère de trois enfants a été rendu à sa famille par les autorités administratives.

Ainsi, la presqu’ile de Kaloum n’est pas restée en marge des dégâts causés par cette tornade. En plus du déracinement de l’antenne de la radio Liberté, plusieurs tentes de la Foire Internationale de Conakry (FIC) au palais du peuple, ont été ravagé par l’effet d’un vent violent.

À noter que cette première pluie qui a fait pas mal de dégâts dans la capitale guinéenne, est un signal fort à la population et aux autorités guinéennes, de prendre des dispositions pour la prochaine saison hivernale.

La Redaction