Affaire KPC Thierno Mamadou Bah: « C’est mon client M. Thierno Mamadou Bah qui est victime de chantage et de diffamation » dixit son avocat.

Actualite

Date de Publication: 31/03/2017

Devant la barre Thierno Mamadou BAH ce jeudi 30 mars 17 au TPI de dixinn, a tout d’abord expliqué en long et en large l’échange des mails qu’il a eu avec KPC.

Au sortir de la salle d’audience, son avocat M. Salifou Béavogui a indiqué à la presse que c’est son client qui est victime de chantage et de diffamation, de la part de la partie civile.

Pour lui, c’est KPC qui est venu vers son client pour chercher des relations tout simplement pour cet objectif.

« C’est mon client M. Thierno Mamadou Bah qui est victime de chantage et de diffamation de la part de la partie civile, il faut rappeler que c’est KPC qui est venu vers lui pour forcer l’amitié avec lui, qui l’a même invité à Paris pour assisté à une cérémonie. Nous nous rendons aisément compte aujourd’hui, qu’il a forcé cette amitié pour cet objectif » a-t-il expliquer.

Et de poursuivre : «C’est parce que mon client possède quelque chose de particulier, d’important qu’il est allé vers lui. Et justement c’est dans la reconnaissance de cette amitié que mon client a reçu un journaliste dont l’identité pourrait-être révélé si possible parce que conformément à l’article 86 de la loi sur la liberté de la presse le journaliste a l’obligation de protéger et garder la source qui ne peut-être révélé que sur demande de M. le procureur » .

Cependant l’avocat du plaignant soutient mordicus que le président de la NGC a voulu chanter et escroquer son client l’homme d’affaire KPC.

C’est pourquoi maitre Beanton lamah exhorte à la justice de rétablir son client dans ses droits.
« On doit comprendre dans ce pays, que ce n’est pas parce que on est leader politique que cela peut nous mettre au-dessus de la loi. Mr Thierno Mamadou BAH doit répondre et assumer ses actes devant la justice ».

Le procès est donc renvoyer au 10 Avril prochain au tribunal de première instance de dixinn.

La Redaction