Troisième mandat: l'opposition réitère son interposition

Politique

Date de Publication: 19/04/2017

L'opposition guinéenne a tenu ce mardi 18 avril 2017, une plénière au QG du parti Union des forces démocratiques de Guinée. L’accord du 12 octobre, la problématique d'un 3ème mandat d'Alpha Condé et la situation politique, économique et sociale du pays ont été les sujets débattus au cours de cette rencontre des leaders politiques appartenant à la famille de l'opposition. 

Selon le président l'UFC, Aboubacar Sylla, l'opposition a constaté que rien n’est visible sur le terrain pour organiser les élections locales. On a décidé, dit-il, de rester les bras croisés, de laisser cet accord pour lequel on s’est investie, pour lequel des Guinéens sont mort, soit piétiner comme les accords antérieurs par le pouvoir d’Alpha Condé.

"Donc, comme on la dit par le passé, nous allons engagés des manifestions sur les places et voies publiques, avant le mois de ramadan. Et durant le mois de ramadan, nous allons organiser des meetings tournant dans la capitale Conakry et peut-être à l’intérieur du pays, pour sensibiliser les populations guinéennes. Que ce soit nos militants et sympathisants ou que ce soit de simples citoyens qui se trouvent dans notre souci de mettre en place une véritable démocratie dans notre pays. Pour que le guinéen comprenne pourquoi nous manifestons", a-t-il expliqué. 

Et de poursuivre: "Nous allons procéder aussi à des marches pacifiques, à la rencontre de la communauté internationale présente en Guinée. Nous allons également rencontrer les sages, les religieux notamment le grand imam de Fayçal et le grand archevêque de Conakry. Nous allons adresser des courriers au secrétaire général des Nations unies, à l’Union Africaine, à la CEDEAO, à l’OIF bref à tous nos partenaires techniques et financiers en particulier ceux qui ont participé au dialogue. »

Parlant d'un éventuel troisième mandat du Pr Alpha Condé, un sujet qui refait surface dans les débats politiques du pays, le porte-parole de l'opposition à entendre ceci: "le président de la République par les discours qu’il tient, nous montre tous les jours cette velléité, dans ses projets apparemment il a la volonté de modifier la constitution ou tout simplement de proposer une nouvelle constitution qui puisse lui permettre de briguer un troisième mandat. L’opposition républicaine réitère sa farouche volonté de s’opposer systématiquement à toute tentative de briguer un troisième mandat par le président de la République". 

Ainsi, l'opposition républicaine promet d'user de tous ses moyens pour qu'Alpha Condé et n'importe quel autre président ne brigue pas un troisième mandat en Guinée.

La Redaction